Situation :

Le restaurant se trouve dans une ancienne ferme datant de la fin 17e, début 18e et aux abords d'un monument historique.

Le restaurateur souhaite offrir à ses clients la possibilité de manger en extérieur au calme et à l'ombre des arbres.

Projet :

La terrasse en bois est de plain pied avec le jardin existant, l'accés depuis la salle principale du restaurant du 1er étage va permettre de créer un escalier en bois (iroko), avec un palier, dégagé depuis la façade et qui va installer une certaine symétrie avec un escalier bois déjà existant en façade. La façade se trouve ainsi recomposée.

La terrasse bois (moabi en structure et ipé en plancher) va redonner accès au bloc sanitaires du rez-de-chaussée en ré-ouvrant un ancien passage.

Autour de la terrasse, une haie vive plantée et fleurie de 1,20 m de haut, donne un aspect intime à cette nouvelle terrasse tout en ménageant la vue sur la prairie des alentours dans laquelle paisse un troupeau de brebis -véritable tableau bucolique. La terrasse prend place entre des épicéas, et un tilleul, et entoure un marronnier, en partie centrale, la terrasse est découpée pour laisser place à un massif de bambous  -clins d'oeil aux bambous présents dès l'entrée du restaurant et aux goûts  pour les destinations lointaines et les voyages exotiques-.

Façade avec escalier et terrasse bois.